________________________

2020 (édition Covid19)

Un grand MERCI! aux milliers de personnes

passées cet été.

Ce fût un beau moment photographique à Arles malgré la malheureuse annulation des "Rencontres".

Une édition unique, plus artisanale, dans un contexte hors du commun, sous le signe du "SURSAUT"!
Je serai l'année prochaine au même endroit :-)

Juillet / Aout / Septembre 2021!

"Arles 2020 : Etienne Racine : Sursaut

 

8 juillet 2020

 

Arles 2020 au jour le jour par Thierry Maindrault

Au détour d’une rue , je retrouve le Arles de la photographie, le vrai. Une grande affiche (4,00m x 2,50 m) collée à l’ancienne sur un pan de mur dans la ville. Le sujet importe peu, le photographe non plus, la photographie est belle, elle est intéressante, elle interpelle … les passants s’arrêtent, ils prennent leur temps, ils dialoguent avec l’image. Le Arles de la photographie est de retour. Deux cents mètres plus loin, c’est une autre affiche, en terme de communication, toute aussi grande qui séduit dans un autre registre émotionnel et ainsi de suite les photographies sont de retours dans les rues de la Ville.

Qui est le bienfaiteur de ce sursaut ? Un presque inconnu du “monde” de la photographie. Etienne Racine est véritable anthropologue, un anthropologue «de rue» comme il aime à se définir, la rue dans son intégrité c’est clairement sa vocation. Il a débarqué à Arles il y a quatre ans sans préjugé, sans repère, il parle avec tout le monde, il innove en rafraîchissant, sans le savoir, l’Arles des premières Rencontres. L’histoire n’est-elle pas cet éternel recommencement lorsqu’elle est sincère ? La mayonnaise prend, le public se déplace et trouve son antre si près de la place de la Mairie et pourtant discrètement isolé.

 

Que dire de l’exposition et des oeuvres : que les sujets sont originaux et qu’ils témoignent pour l’histoire. Que dire du créateur et des photographies : que la création est attachante et qu’elle touche nos émotions. Le travail et la qualité assurent le reste avec un message intact depuis la carte postale jusqu’à l’affiche de 6,00 m par 4,00 m.

 

Cette année, dans Arles 2020, les oeuvres de ce créateur, seul dans son coin, sont à déguster sans modération."

"Vive Arles 2021, par Thierry Maindrault

11 septembre 2020, dans l'Œ'il de la photographie

Extrait :

 

(... ) Pour l’homme de cette année 2020, sans hésiter j’ai retenu Etienne Racine. Cet anthropologue de nos sociétés modernes écrit ses recherches avec son appareil photographique. Rien ne semble pouvoir contrarier son combat pour la représentation photographique. Depuis ses immenses affiches placardées (avec l’autorisation des propriétaires) sur presque tous les murs du centre ville jusqu’au petit local loué à deux pas de la place de la mairie Etienne Racine est présent. Il montre ses photographies, il initie les néophytes, il échange sans retenue. Nombreuses sont ses images présentes,  d’une grande qualité, pour nous confronter à la vie autour de nous. (...)

Un grand MERCI! aux centaines de personnes

passées cet été à mon expo à Arles

dans le cadre des "Rencontres de la photographie" 2019, et à toutes les personnes avec lesquelles j'ai collaboré

Je serai l'année prochaine au même endroit :-)

Juillet / Aout / Septembre 2020!

________________________

2019

________________________

2018

Ma série "Rock to the beat" sélectionnée pour

l' édition 2018 du Mois de la photographie de Grenoble.

Merci à l'équipe de la Maison de l'Image et aux bénévoles pour cette super collaboration